Nouveau départ.
  

Nouveau départ.

kep sur mer, Cambodge le 07/05/2014

 
Depuis le 1er mai nous sommes à Kep. 
Kep destinée à devenir le Saint Tropez du Cambodge à l'indépendance . 
Kep dernier bastion des khmers rouges jusqu'en 1998. Les villas détruites durant leur régime, ensuite pillées par les vietnamiens, dépossédées de leurs fenêtres, portes, carreaux, fils électriques, leurs carcasses noircies par le feu, tels des fantômes sont les derniers témoins de l'époque coloniale ou l'élite française et cambodgienne se plaisaient à venir pour contempler le soleil se coucher sur le golfe de Thaïlande. La ville s'appelait alors Kep sur Mer. Le roi Norodom Sihanouk y avait construit une demeure, jamais habitée, vide à jamais. 
C'est une sensation étrange de se promener entre ces demeures abandonnées, envahies par les hautes herbes et les palmiers, encore protégées par des murs d'enceinte. De grands portails rouillés gardent les souvenirs perdus.
Sur les bancs de pierres installés le long de la baie, personne ne se prélassent. Je ferme les yeux, j'imagine de jolies dames avec ombrelle accompagnées de gentilshommes en redingote se promenant  et devisant sur la dernière soirée.
Aujourd'hui à l'ombre des paillotes, bercés dans les hamacs on peut admirer l'océan à l'infini, prendre le temps, rêver. 
Au bout de la jetée, la Dame Blanche attend son mari, pêcheur ayant une maîtresse, elle a voulu le rejoindre mais enceinte elle doit plonger dans l'eau pour ne pas porter malheur. Depuis lors elle est la protectrice des hommes de la mer et de la montagne. Les moines la couvrent d'un vêtement pour cacher ses seins. Pudeur.
La petite ville est idéalement située. Entourée par la mer, le parc naturel, surplombée par la montagne verdoyante, elle vous séduit par sa beauté et son charme d'antan. 
Elle est à présent la destination de riches cambodgiens et des expats français. 
Kep peu à peu renaît des ses cendres.
Kep signifie selle de cheval en khmer. 
Kep petit village ou nous décidons de commencer une nouvelle vie.
 

Commentaires

 Philippe
vous devenez paresseux de mettre votre bloc a jour.....
loin des yeux...
 Patricia
Profitez d'une petite pause - même si on a pas toutes ces belles récits de voyage - les pensées y sont !

Vous embrasse,

Patricia



Autres récits de voyage

Autres Recits en Cambodge